Légende

James Joyce fuit... Lorsqu'un homme sait tout à coup quelque chose

Catherine Gil Alcala

 

Poème théâtral sur la folie créative.

 

Texte et mise en scène : Catherine Gil Alcala, Chorégraphie et danse : Linda Finkenflügel, avec Laura De Giovanni, René Haddad, Grégoire Pellequer, Charles Sautereau à la clarinette basse, Catherine Gil Alcala.

Durée : 1h15

Ça commence par parler, acter sans sujet, par la perte d'identité...
La fuite d'une révélation qui implose, laissant place à l'hallucination dans une ville aux façades de cinéma qui s'effondrent.
Alors il réinvente le monde, s'invente des noms de poètes, James Joyce, Henri Michaux, Antonin Artaud, Arthur Rimbaud, comme les fous qui s'appellent Napoléon.

 

Catherine Gil Alcala