Légende

La Tragédie de l'Âne

Catherine Gil Alcala

 

Publication aux Éditions La Maison brûlée en janvier 2016.


Extraits

Acte 2 – scène 5

LA VOIX DU DEVIN, LA FILLE DU DEVIN, L'HOMME MIS HORS JEU.

 

 

LA VOIX DU DEVIN, provenant d'une autre pièce.

Becs épieurs des vautours derrière la densité du silence...
Le noyau coruscant d'un météore craque en tombant du haut de sa tour...
La fille du devin offre de l'eau-de-vie empoisonnée à l'homme mis hors jeu qui passe à la trappe.

 

LA FILLE DU DEVIN, en aparté.

Qu'ai-je fait, avec un léger jalousement et un mal de dents, je l'aimais !

 

L'HOMME MIS HORS JEU

Pourquoi me regardes-tu avec une si triste figure ?

 

LA FILLE DU DEVIN

Je ne te regarde pas.

 

L'HOMME MIS HORS JEU

Tu n'as rien à me dire ?

 

LA FILLE DU DEVIN

N'es-tu pas fatigué ? Endors-toi, pose la tête sur mes genoux, je caresserai tes cheveux.
Je te chanterai une berceuse qui apaisera tes songes...
Mes yeux ne se fermeront pas pour longtemps.

Elle chante.

Cérémonie mariale de l'ange martial sur un landau de neige émergeant du règne indolent des mers.
La belle parturiente parfume son linge intime en le lavant avec des pelures de pommes de terre.

 

L'HOMME MIS HORS JEU

Quel chant lugubre se mêle au tien ? On dirait que ton père, en appelant les âmes des ancêtres, les a retenues captives dans sa maison, et qu'elles rôdent tout autour de moi m'enveloppant d'une langueur de mort.

 

LA FILLE DU DEVIN

Quelque impression furtive retournera dans ta tête encouragée par la non-vigilance de ton endormissement. L'angoisse fait des imageries dans les trames des rêves.

 

L'HOMME MIS HORS JEU

Donne-moi encore de ton eau-de-vie pour me réchauffer de ce transissement qui me prend, mes ongles sont bleuis par un dépôt de glace, l'alcool chassera les cauchemars.
Est-ce que je dors déjà ?
Pourtant j'ai l'impression de veiller.

 

LA FILLE DU DEVIN

Je te donnerai plutôt du lait pour te faire vomir.
Tu es sujet à une indigestion, les coquillages du dîner n'étaient pas frais, ils étaient pleins d'écume vulvaire.

 

L'HOMME MIS HORS JEU

Donne-moi plutôt de l'eau-de-vie pour me ragaillardir !
Je baiserai les roses sur tes seins, soyons frivoles pour briser l'enserrement mortel des songes.

 

LA FILLE DU DEVIN

Il n'y en a plus.

 

L'HOMME MIS HORS JEU

Je n'en ai bu que quelques verres, la bouteille était pleine.

 

LA FILLE DU DEVIN

Je ne t'en ai donné qu'un verre !

 

L'HOMME MIS HORS JEU

J'en ai bu plusieurs quand tu es allée enlever la casserole bouillante d'encens du feu. J'ai été plus rapide que l'éclair !
Je vais la chercher moi-même si c'est comme ça !

 

LA FILLE DU DEVIN

Non ! prends un verre de lait !
Après je te ferai goûter une drogue secrète qui t'enchantera, mais il faut avant purger ton corps !